mercredi 4 novembre 2015

Livre - La dernière réunion des filles de la station service

La dernière réunion des filles de la station service - Fannie Flagg - avis critique

4ème de couv
Point Clear, Alabama. Après avoir marié la dernière de ses filles, Sookie Poole aspire à un repos bien mérité. Elle aimerait se consacrer enfin à elle, à son couple, faire avec Earle, son mari, les voyages dont elle rêve. Mais elle doit encore compter avec sa mère, l'incroyable Lenore Simmons Krackenberry qui, à 88 ans, épuise les infirmières à domicile les unes après les autres. Si certains de ses coups d'éclat récents peuvent laisser penser qu'elle souffre de démence sénile, le diagnostic n'est pas aisé à établir car, toute sa vie, son comportement a été des plus excentriques.
Le jour où un mystérieux interlocuteur révèle à Sookie un secret de famille parfaitement inattendu, son existence vole en éclats, à commencer par ses rapports avec sa mère. Afin de comprendre qui elle est vraiment, Sookie va alors se mettre sur la piste d'une femme exceptionnelle, Fritzi, qui, en 1940, tenait avec ses trois soeurs une station-service dans le Wisconsin. Le destin incroyable de Fritzi donnera-t-il à Sookie une nouvelle inspiration pour sa propre vie ?

Mon avis
En rédigeant cette chronique, je réalise qu'il m'est très difficile d'avoir un avis sur ce livre. Est-ce que je l'ai aimé ? Peut-être ...
Est-ce que je me suis attachée aux personnages ? Absolument.
Est-ce j'ai trouvé qu'il était facile à lire ? Là, je suis incapable de le dire, et c'est peut-être pour ça que j'ai du mal à me faire un avis: pour la première fois, j'ai lu ce livre dans sa version originale, en anglais. Au passage, pour ceux qui hésiteraient, j'ai été agréablement surprise par la facilité à lire dans une langue qui n'est pas le français (mais que je maitrise, certes).

Pour en revenir à la substance du livre, l'auteur nous livre ici deux histoires en parallèle. Celle de Sookie, femme au foyer un peu farfelue qui vit aujourd'hui dans l'Alabama, et celle de Fritzi, jeune fille d'immigrés polonais, tenant d'une station service dans les années 30s dans le Wisconsin et pilote pour l'armée de l'air pendant la 2nde guerre mondiale.

Vous voyez venir, leur destin vont se rencontrer.

Tout au long du livre, j'ai apprécié que l'auteur décrive parfaitement - mais sans trop de longueur - l'ambiance de chaque scène, les lieux, les façons de s'habiller de chacun des personnages, leur état d'esprit, etc... ce qui permet de vraiment se projeter et vivre les faits.
Cette description donne aussi des clés de connaissances et de compréhension de 2 époques, lieux et culture complètement opposés : la vie d'une américaine moyenne d'aujourd'hui, puritaine mère de famille du fin fond des USA, et celle d'une immigrée polonaise en temps de guerre.
L'histoire est suffisamment bien menée pour que le lecteur pense connaitre la fin assez rapidement... mais ah ah détrompez-vous ! quelques rebondissements vous attendent.

Seul petit reproche, ce roman est un peu long, les chapitres se succèdent, et il m'est arrivé de me demander quand l'auteur allait enfin nous dévoiler la fin...

Une citation 
Tout le monde aimait Sookie, sauf elle-même.

La dernière réunion des filles de la station service,  Fannie Flagg - Éditions du Cherche midi

8 commentaires:

  1. Je n'ai pour ma part trouvé aucune longueur, j'ai adoré ce livre! Après, peut-être que le lire en VO est différent, ça ne doit pas être la même expérience de lecture c'est certain :)

    RépondreSupprimer
  2. Je comprends tout à fait ton sentiment, mais je pense que l'intérêt des romans de Fannie Flagg réside justement dans ces descriptions soignées d'ambiances et de personnages, et cet hommage constant à l'Alabama, état dont elle est originaire. Pour ma part, je suis fan. Et je ne peux que te conseiller Beignets de tomates vertes, son meilleur à ce jour selon moi. ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mais on est d'accord ! Je disais justement que jai aimé les descriptifs.
      Je connais Beinets par le film, et je compte bien lire le livre, jen entends que du bien...!

      Supprimer
  3. Exact, Beignets de tomates vertes semble meilleur, mais cela donne une façon agréable de lire de l'anglais!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui j'ai été agréablement surprise, vraiment facile à comprendre. Même si je ne comprenais pas tous tous les mots, je comprenais la substance, l'idée derrière les mots, et c'est vraiment agréable.

      Supprimer
  4. J'ai adoré ce livre et les autres de cette auteure :)

    RépondreSupprimer