mardi 9 février 2016

livre - Le livre des baltimore

Le livre des Baltimore - Joël Dicker
Le livre des Baltimore - Joël Dicker

4ème de couverture
Jusqu’au jour du Drame, il y avait deux familles : les Goldman-de-Baltimore - famille prospère au sein de laquelle ont grandi Hillel et Woody, et les Goldman-de-Montclair - famille modeste où a grandi Marcus, le narrateur.
Huit ans après le Drame, c’est l’histoire de cette cousinade que Marcus veut nous raconter. Les années fastes, la fascination pour ses cousins, les vacances à Miami... puis le déclin... jusqu'au Drame... et la reconstruction...


Mon avis
Trois ans après l'énorme succès de "La vérité sur l'affaire Harry Quebert", Joël Dicker, jeune romancier suisse tout juste trentenaire, revient avec une saga américaine, riche en suspens.
Dans ce nouveau roman, le narrateur, Marcus, revient sur sa jeunesse, nourrie de frustration de ne pas être le frère de ses cousins. Il évoque avec envie les petits déjeuners familiaux chez son oncle, les vacances à Miami, l'intelligence de son cousin Hillel, les réussites sportives de son cousin Woody, sa jalousie à ne pas vivre auprès d'eux... Jusqu'au jour du Drame, où tout s'ébranle, où le vernis s'écaille, où les faux semblants laissent place à une réalité bien moins idéale.

Tout au long du livre, fait de flash-backs permanents et bien maitrisés, l'auteur nous tient en haleine en nous menant doucement et habilement au dénouement.
Comme pour le précédent ouvrage, Joël Dicker offre un très bon moment de lecture, palpitant et captivant grâce à des personnages auxquels on s'attache et qu'on a hâte de retrouver. Bref, une vraie source de plaisir. 

Une citation
Écrire un livre, c’est comme ouvrir une colonie de vacances. Votre vie, d’ordinaire solitaire et tranquille, est soudain chahutée par une multitude de personnages qui arrivent un jour sans crier gare et viennent chambouler votre existence.

Le livre des Baltimore,  Joël Dicker 

2 commentaires:

  1. Merci!!! Je suis passée à côté de cette sortie et tu me donnes très envie de le lire!!! J'avais adoré la vérité sur...

    RépondreSupprimer