mercredi 31 août 2016

LIVRE - LA FILLE DU TRAIN de Paula Hawkins

La fille du train
Paula Hawkins

4ème de couverture
Depuis la banlieue où elle habite, Rachel prend le train deux fois par jour pour aller et revenir de Londres. Chaque jour elle est assise à la même place et chaque jour elle observe une jolie maison. Cette maison, elle la connaît par cœur, elle a même donné un nom à ses occupants qu'elle aperçoit derrière la vitre : Jason et Jess. Un couple qu'elle imagine parfait, heureux, comme Rachel a pu l'être par le passé avec son mari, avant qu'il ne la trompe, avant qu'il ne la quitte. Mais un matin, elle découvre un autre homme que Jason à la fenêtre. Que se passe-t-il ? Jess tromperait-elle son mari ? Quelques jours plus tard, c'est avec stupeur qu'elle découvre la photo de Jess à la une des journaux. La jeune femme, de son vrai nom Megan Hipwell, a mystérieusement disparu...
Mon avis
Addictif !!
Ce livre, qui a reçu le Prix Cognac du Polar international 2015, m'a obsédée du début à la fin.
Ecrit en mettant en parallèle les journaux intimes de 3 femmes, mêlées à une même histoire de meurtre, l'auteure Paula Hawkins parvient à mettre le lecteur en haleine dès la première page.
Si on se laisse très vite embarquer dans les récits des 3 protagonistes, ce polar réussi à tenir le lecteur en haleine et le mène habilement vers une intrigue pleine de rebondissement.
La complexité de personnages les plus anodins au départ fait de ce bouquin un bouillon de suspens, de la 1ère à la dernière page.
Un livre intriguant, machiavélique et intelligent, un véritable thriller psychologique où on se perd soit même dans la tête de ces femmes, toutes plus tordues les unes que les autres, mais toutes très attachantes, paradoxalement.

A noter, La fille du train, mis en scène par Tate Taylor (La couleur des sentiments, Grace & Frankie), sortira en salles le 26 octobre avec Emily BluntRebecca Ferguson, Haley Benett dans les rôles principaux.





Une citation
La vie devait être tellement plus simple pour les alcooliques jaloux, avant les e-mails, les textos et les téléphones portables, avant l'ère de l'électronique et toutes les traces que cela laisse.

La fille du train, Paula Hawkins, Sonatine Editions

2 commentaires: