samedi 11 février 2017

CINEMA - Lala Land

Critique film Lala land
Lala land


Synopsis
Au cœur de Los Angeles, une actrice en devenir prénommée Mia sert des cafés entre deux auditions.
De son côté, Sebastian, passionné de jazz, joue du piano dans des clubs miteux pour assurer sa subsistance.
Tous deux sont bien loin de la vie rêvée à laquelle ils aspirent…
Le destin va réunir ces doux rêveurs, mais leur coup de foudre résistera-t-il aux tentations, aux déceptions, et à la vie trépidante d’Hollywood ?



Mon avis
Bon, je vous passe tout ce que vous avez déjà pu lire, formidable réalisateur (le même que Wiplash), très bons acteurs, etc...
 
J'ai vu ce film. 3 fois. Je n'étais jamais allée voir un film 2 fois au cinéma.
Et à chaque nouvelle séance, je suis marquée par mon enchantement, ma capacité à regarder l'écran, des étoiles plein les yeux, le sourire aux lèvres, les rêves plein la tête.
Parce que Lala land, c'est un film qui fait du bien. Qui vous donne envie d'être amoureux, d'être heureux, de chanter, de danser.

Dis comme ça, j'ai conscience que ça paraît idiot, mièvre, Bisounours, mais c'est du vécu, Lala land est un film qui fait du bien, surtout quand ça va mal. 
Et peut-être que j'ai aimé me projeter dans leur histoire, dans laquelle j'ai réussi à trouver des similitudes à la mienne.
Lala land, c'est l'histoire de Mia et Seb, 2 paumés qui essaient de s'aider pour accomplir leurs rêves.
Ce qui m'a plu dans leur relation, c'est la foi qu'ils ont l'un pour l'autre, l'énergie si saine qu'ils déploient pour pousser l'autre à son accomplissement, avec un respect sans frontière, jusqu'au jour où...
 
Ce film est d'une élégance folle, emprunt de couleurs, de vie, de rythme.
J'ai aimé le côté anachronique de la mise en scène, mêlée d'ambiance 50's dans le monde d'aujourd'hui (qu'on identifie grâce aux téléphones portables...).

Vous l'aurez compris, j'ai aimé Lala land.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire